Une lamentable récupération

On ne dira jamais assez toute la solidarité que nous ressentons pour le peuple japonais touché par cette terrible catastrophe naturelle. De l’admiration aussi pour ces hommes qui tentent actuellement, au péril de leur propre vie, de sauver ce qui peut l’être.
A l’heure où le Japon panse ses plaies, voilà que nos pseudo-écologistes ont l’indécence de mettre sur le tapis un débat sur l’énergie nucléaire, alors que la télévision nous montre en boucle les images des souffrances de la population.
Cette récupération politique, à quelques jours bien sûr des élections cantonales, est proprement lamentable et si dérisoire au regard de ce que peuvent vivre en ce moment les japonais.
On ne comprend d’ailleurs toujours pas comment l’écologie, qui est un concept que tout le monde partage, a pu être accaparée par la gauche à des fins politiques. Est-ce de gauche que d’économiser l’énergie, de pratiquer le tri sélectif, de construire des pistes cyclables, d’agrémenter nos communes de fleurs et d’arbres, de construire des nouveaux bâtiments selon les nouvelles normes HQE* ou BBC* ? Evidemment non, puisque ces valeurs, non seulement, nous les partageons, mais nous les appliquons au quotidien à Charenton comme à Saint-Maurice.
Nul doute que les électeurs ne seront pas dupes et que les écologistes seront sanctionnés pour cette récupération politique inacceptable.

* haute qualité environnementale et bâtiment basse consommation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *