Qui s’oppose à la construction de logements ?

logementLe logement, notamment en Ile-de-France, est un sujet de préoccupation majeur. Dans une ville comme Charenton, qui est la plus dense du Val-de-Marne (hors emprises SNCF), les opportunités foncières sont rares. Aussi, la municipalité saisit-elle toutes les occasions pour de nouvelles constructions avec un triple objectif :

1) atteindre les 25% de logements sociaux exigés par la loi SRU (nous sommes à 24,2%) ;
2) construire davantage de logements intermédiaires en direction des classes moyennes ;
3) proposer des beaux logements de qualité.

C’est cela la mixité !

Or, plusieurs programmes immobiliers sont bloqués pour des raisons strictement politiques. L’opposition municipale socialiste forme ainsi une alliance objective avec une association dont les dirigeants n’habitent même pas la ville pour ralentir le projet prévu à l’angle Jaurès-Gravelle.

Les commerçants du quai des Carrières attendent aussi avec impatience les 90 logements en construction qui remplaceront les bureaux vacants du 72-76 car obsolètes. Le magasin Aldi en profite pour se refaire une beauté et ouvrira à nouveau à la mi-septembre.

Des négociations sont engagées pour revivifier la galerie commerciale du 71-73 rue de Paris. La rue de Paris piétonne, grâce aux récents aménagements, doit retrouver une nouvelle jeunesse comme cela a été le cas pour l’autre partie en coeur de ville.

Enfin, la renaissance de l’îlot du Pont doit redonner à terme un dynamisme à tout ce quartier des Carrières, de la rue du Pont et de la rue de Paris piétonne. Favoriser cette opération est un défi qu’il nous faut remporter car c’est l’intérêt général de Charenton et de Saint-Maurice.

L’urbanisme d’une commune, ce n’est pas l’immobilisme. C’est une évolution constante au rythme des changements réglementaires et c’est la raison pour laquelle la ville doit périodiquement adapter son PLU (plan local d’urbanisme).

Alors que le gouvernement pousse à la construction de logements, ses représentants socialistes charentonnais font du blocage. Nous les mettons donc devant leurs contradictions et les appelons à plus de responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *