Tribune du groupe Charenton Demain du CMAG de Septembre 2016 : Notre ville acteur majeur du « Grand Paris »

 

 

Depuis quelques semaines, l’équipe municipale travaille activement à la mise en œuvre du renouvellement urbain du secteur de « Bercy-Charenton ». Ce quartier de 10 hectares regroupant 3500 habitants a enfin été reconnu comme un territoire stratégique de l’Ile-de-France, ce qui nous permet de relancer sa modernisation. Celle-ci sera soutenue par l’Etat dans le cadre d’un dispositif créé fin 2015 : le Contrat d’Intérêt National (CIN) qui concernera une dizaine de sites franciliens à fort potentiel. Le CIN fédèrera les acteurs publics et privés du secteur afin de favoriser la création de logements, le développement d’activités économiques diverses et l’implantation d’équipements publics. La liaison entre Charenton et Paris grâce à des circulations douces sera au cœur des aménagements à venir.

De l’autre côté du périphérique, la Ville de Paris veut faire également évoluer le quartier se situant à l’entrée de Paris en bordure de Seine dans le XIIème arrondissement. Les exécutifs respectifs de nos communes vont dialoguer pour la réussite de ces deux projets exemplaires au sens de la dynamique du « Grand Paris ».

En revanche, notre groupe a présenté deux vœux lors du conseil municipal du 27 juin dernier liés à des initiatives de la Mairie de Paris :

 

  • Le premier vœu portait sur notre opposition à la fermeture des voies sur berges parisiennes de l’entrée du tunnel des Tuileries (Ier) au bassin de l’Arsenal (IVème). Il n’y a eu aucune concertation sur ce projet à l’échelle régionale alors qu’il aura un impact direct sur les communes de la périphérie et ses habitants. Quelle serait la réaction de nos voisins parisiens si nous fermions l’autoroute A4 ? La fermeture des berges n’est pas acceptable dès lors qu’elle n’est pas accompagnée de la mise en service de nouveaux transports en commun.

 

  • Le second vœu exprimait nos réserves quant à la conversion en zone piétonne de certaines voies de circulation au sein du bois de Vincennes. Notre équipe s’oppose à la fermeture de la Route du Parc pour éviter une hausse du trafic au carrefour Gravelle/De Lattre à la frontière des villes de Charenton et Saint-Maurice. Il a également été demandé à cette occasion la garantie du maintien du stationnement des véhicules des commerçants de notre marché alimentaire route Dom Pérignon dans le bois de Vincennes les mercredis et samedis matins.

 

Notre majorité municipale reste donc particulièrement mobilise sur ces deux projets dont les conséquences sont préoccupantes.

Bonne rentrée et rendez-vous au forum des associations dimanche 4 septembre !

Les élus du groupe Charenton Demain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *