Des ascenseurs au sein des résidences Bobillot-Sellier : des paroles aux actes !

Tous les Charentonnais connaissent les résidences Bobillot-Sellier situées entre la rue du Séminaire de Conflans et le quai des Carrières.

De par leur importance, leur histoire et leur physionomie si caractéristique, elles sont un élément essentiel du tissu urbain de notre ville.

A ce titre, la municipalité y est particulièrement attachée et travaille, dans une étroite collaboration avec le bailleur VALOPHIS HABITAT, à l’amélioration du cadre de vie de ses habitants.

Néanmoins, depuis de très nombreuses années, la question de l’installation des ascenseurs, non prévus à l’origine, revenait tel un marronnier. De mémoire de Charentonnais, compte tenu de la configuration des résidences, il était impossible d’envisager d’y construire des cages d’ascenseurs.

Pour certains résidents, personnes âgées ou vivant avec un handicap, pour certaines familles même avec de jeunes enfants, cette situation devenait de plus en plus difficile à vivre au quotidien.

Ainsi, pour améliorer sensiblement le confort et l’accessibilité des logements, le bailleur VALOPHIS HABITAT, en partenariat avec la ville de CHARENTON-LE-PONT, a décidé d’installer 37 ascenseurs sur les résidences Bobillot et Sellier.

Pour préserver les façades à l’esthétique si particulière, la technique permet maintenant d’envisager l’installation des cages d’ascenseurs à l’arrière des immeubles.

Les travaux démarreront dans le courant du début de l’année 2020. Ils se dérouleront en 5 phases de 12 mois chacune, pour s’achever fin 2024. Le montant total du programme s’élève à 10 M€. Il sera financé conjointement par la Ville, le Conseil départemental et VALOPHIS HABITAT.

En effet, l’amélioration de la qualité de vie des résidents étant un objectif primordial pour le Maire Hervé GICQUEL et son équipe, la Ville s’est engagée en soutien de l’opération pour un montant de 1.375.000,00 euros.

C’est un effort financier important et un engagement très fort de la Municipalité pour transformer positivement le quotidien des locataires du parc social des résidences concernées.

En outre, le concours financier de la Municipalité permettra d’exonérer les locataires de toute participation à l’investissement.

Pour Hervé GICQUEL et son équipe, c’est un engagement qui se concrétise, une promesse tenue.

Print Friendly, PDF & Email